En savoir plus sur SoDoS

A chaque silhouette, une question…


EST-CE CELA L’ANORMAL ?

Vivre au dernier étage d’un immeuble en flamme et s’entendre expliquer que tout est normal jusqu’à son éffondrement ?

– Areski !
– Qu’est-ce qu’il y a ?
– T’as pas entendu un truc bizarre ?
– Si.
– Qu’est-ce que c’est ?
– C’est le gaz. C’est le gaz dans l’appartement en dessous. Des fois y’a fuites, alors ça s’accumule, puis si y’a une étincelle ça explose. C’est normal !
– Ah.
– Et qui dit explosion, dit détonation. D’où le bruit que t’as entendu tout à l’heure,
– Ah.

– Dis donc ?
– Quoi ?
– Tu n’sens pas le brûlé ?
– Ben ouais, c’est normal je t’ai expliqué. Il y a eu une explosion.
– Oui.
– Et l’agitation moléculaire due à cette explosion…
– La… quoi ?
– L’agitation moléculaire.
– Ah oui.
– Provoque une élévation thermique suffisante pour enflammer les matières environnantes.
– Oui, oui.
– C’est alors ce qu’on appelle la combustion. C’est normal !
– Ah.
– Tu comprends ?
– Oui, oui.
– Qu’est-ce que tu voulais savoir ?
– Là je voulais savoir… Tout l’immeuble, il est en train de brûler, c’est bien ça ?
– Mais oui, écoute. Les matières qui ont servi à la construction de cet immeuble sont très fragiles. Tu comprends ?
– Oui.
– C’est normal parce que de toutes façons il n’y a que des familles d’ouvriers et des étrangers et quelques improductifs.
– Oui.
– Alors le feu s’empare très facilement des matières.
– Ouais.
– Ça se propage. Nous sommes donc en présence d’un incendie.
– Aaaah. un incendie.
– C’est normal.
– Areski !
– Qu’est-ce qu’il y a encore ?
– Tu sens pas comme si on commençait à tomber, là, un peu… ?
– Ecoute… Ecoute…
– Oui.
– Essaie de comprendre, c’est très simple.
– Oui.
– Tu te souviens la combustion ?
– Oui.
– La destruction de l’immeuble par les flammes ?
– Oui.
– Bon. Ça veut dire qu’en-dessous, les murs et les étages ont disparu.
– Hum.
– Et qu’nous n’sommes plus soutenus par rien.
– Ouais.
– Or, une chose qui n’est plus soutenue par rien, tombe. C’est ce qu’on appelle la pesanteur. C’est normal !
– Aaaah, ouais. Mais alors… on va tomber…?
– Mais oui.
– Du 15e étage ?
– C’est tout à fait normal, c’est l’attraction terrestre.
– D’accord. Ares, excuse-moi
– Quoi ? quoi ?
– Pardon, mais je pense à un truc. On n’va pas mourir dans une minute ?
– Brigitte, tu es fatigante !
– Pardon.
– Donc, on est en train de tomber.
– Oui.
– Or, tout corps tombe à une vitesse définie.
– Oui.
– Et en arrivant au sol il subit une décélération violente qui amène la rupture de ses différents composants. Par exemple, les membres se séparent du tronc.
– Oui.
– Le cerveau jaillit hors de la boîte cranienne, etc.
– Ouais.
– Dans ces conditions de déconnection, il est évident que le phénomène de la vie ne peut pas se maintenir, c’est NORMAL, tu comprends ?
– Ouais…


Aucun commentaire à afficher.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :